La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Est-ce que je regrette d'avoir dépensé de l'argent pour danser la salsa ?

Posted 11/27/2018

Par la blogueuse invitée Nikka Jonesy 

    Je prends des cours de salsa, de bachata et de merengue avec mon mari sous la direction de notre professeur Francisco depuis trois ans. Récemment, une amie au travail m'a demandé si je regrettais de dépenser autant d'argent en danse latine.

    Pour être honnête, je n’avais jusqu’à présent beaucoup réfléchi à l’effet de la danse latine sur mon budget car ni ma petite famille ni moi-même ne manquons de rien, mais la question était juste. Alors hier soir, mon mari et moi nous sommes assis avec une calculatrice pour régler la question.

    Voyons les dépenses: Deux cours privés à 100,00 $ par semaine ($50/heure) pendant environ 40 à 45 semaines (nous bénéficions ici d'une réduction considérable car nous en achetons beaucoup), 4 500,00 $ par an.

    Entrée dans les clubs, vestiaire et boissons deux ou trois fois par semaine: 120,00 $ par semaine, sans compter les semaines passées à un congrès de salsa quelque part. Déjà l’addition au bar est moindre car pour être capables de bien danser nous ne consommons plus d’alcool. Etant donné que les meilleurs clubs sont au centre-ville, nous y allons en métro alors nous ne payons jamais pour le stationnement.

    Chaussures de danse, deux paires par an: 380,00 $ / an (oui, je fais une bonne affaire, mais le propriétaire du magasin de chaussures me connaît maintenant par mon prénom).

    Des laissez-passer pour des congrès (le choix est presque embarrassant: New York, Los Angeles, Miami, Porto Rico, Acapulco, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec), nous faisons quatre ou cinq par an, donc en moyenne 2 750,00 $. Nous n'incluons pas les frais de déplacement car nous aurions quand même pris des vacances et les congrès de salsa se tiennent généralement lors des longs fins-de-semaine.

    Donc, tout cela représente un peu plus de 13 030,00 $ par an. Cela parait beaucoup d’argent, mais regardons aussi les économies:

    Nous ne dépensons pas d’argent pour un autre type de divertissement, comme aller dans des bars, des concerts, des salles de billard, du bowling ou le golf. Le cinéma, le théâtre et les spectacles d’humour sont réduits à environ 3 ou 4 par an. Économies moyennes: 5 000,00 $ par an.

    Mon mari économise plus de 1 300,00 $ par an depuis qu'il a cessé de fumer pour pouvoir danser plus souvent avec moi.

    Nous économisons 1,080,00 $ par an en annulant notre adhésion à un club de santé, car nous dansons toujours.

    Mes habitudes de magasinage sont maintenant orientées vers la danse: je ne porterai pas de haut, de jupe ou de robe si je ne peux pas la porter pour danser. Économies: égal.

    Nos vacances sont maintenant programmées autour des congrès de salsa, dont la plupart offrent des chambres d’hôtel à prix réduit offertes par le promoteur. Économie approximative: 1 300,00 $ par an.

    Donc, économies totales: 8 680,00 $ par an.

    Alors, dans l’ensemble, danser la salsa nous coûte (pour les deux) environ 4 350,00 $ par an, soit environ 5,95 $ par personne et par jour. C'est à peu près le prix d'un mochaccino moyen au café du coin.

    Et pourtant, si l’on considère les incroyables expériences d’apprentissage, les magnifiques spectacles présentés aux congrès, le soulagement hebdomadaire du stress, le sentiment d’accomplir nos objectifs, le sentiment d’appartenir à une communauté si spéciale, les amis que nous avons créés, les lieux que nous avons visité, le privilège d’être enseignés par l'un des meilleurs professeurs, l'activité physique énergisante, les moments romantiques les plus beaux que j'ai vécu et partagé avec mon mari au cours des trois dernières années, pour ne rien dire du sourire permanent que nous portons tous les deux dans notre vie quotidienne, je ne peux qu’arriver à une conclusion:

    Je ne paye pas assez.

Partage sur tes réseaux sociaux