La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Signes que tu as besoin d'une meilleure formation pour enseigner la danse. (Prémière partie de trois.)

Posted 7/1/2021

Par Francisco De La Calleja

Donc, tu danses bien, peut-être tu as gagné quelques compétitions; tu fais de prestations sur scène régulièrement à des congrès ou des clubs, alors naturellement l’enseignement t’est apparu comme la chose logique à faire ensuite. Peut-être que tes amis t’y ont incité, ou peut-être que tu as été inspiré par tes propres instructeurs. Peut-être que tu veux faire un peu plus d'argent ou peut-être que tu souhaites simplement partager ta passion  et que d’autres profitent de ton expérience.

Tu as surement remarqué que l'enseignement requiert des compétences très différentes de celles que tu appliques à la danse et au spectacle. Il est parfaitement normal que tu te demandes si tu le fais bien ou si quelque chose ne va pas dans ta nouvelle carrière. Voici quelques indices qui indiquent que tu dois peut-être perfectionner tes capacités d’enseignement et non pas seulement ta technique de danse :

Tu redoutes ou hais enseigner certaines classes / étudiants.
Bien sûr, il y a des leçons qui sont plus stressantes que d'autres. Mais ton travail en tant que professeur de danse n’est pas simplement d’enseigner la danse. Ta principale responsabilité consiste à tirer des leçons de chaque cours que tu donnes, de manière à pouvoir appliquer à chaque leçon suivante plus de connaissances au profit de tous tes élèves. Tu ne vas rien apprendre si tu gardes un œil sur l'horloge et essaies juste de terminer un cours difficile le plus rapidement possible. Tu dois optimiser ton attitude à l’égard de l’enseignement et apprendre à transformer l'énergie négative de ton élève en un atout pédagogique.

Tu improvises.
Improviser un cours ne démontre  pas un état d'esprit "artistique". Cela signifie que tu ne planifies pas tes cours. Cela veut dire que tu ne fixes pas des objectifs clairs ni pour toi ni pour tes élèves. Le progrès, s’il en a, sera difficile à mesurer dans cette situation. Oui, dans une leçon de danse il faut faire preuve de flexibilité car le plan est souvent la première victime de la réalité, mais c’est pour cela que tu dois arriver au travail avec un plan B et juste au cas, les plans C, D et E. Tu as besoin d’améliorer tes habilités de gestion et planification.

Tu crois à « l’enfer du débutant ».
Le début du processus d’apprentissage est le moment le plus excitant de la carrière de d’un élève de danse. C'est le moment où tout est possible. C'est aussi le plus facile. Des passages fictifs de malheur tels « l'enfer du débutant » sont la façon dont des instructeurs débutants, dogmatiques ou non organisés excusent leur propre manque de connaissances et leur manque d’expérience dans l’évaluation des objectifs avant même de commencer à enseigner. Tu dois apprendre plus sur les courbes d'apprentissage, les techniques de motivation et le rythme d'enseignement.

Personne ne pose de questions en classe.
Ce n’est pas parce que tu es l’enseignant de danse idéal. Le manque de questions signifie que tu as créé un environnement d’apprentissage où l’élève préfère être ignorant que paraitre ignorant. Ton image professionnelle comme enseignant a besoin d’une remise à jour.

Tu penses que certains étudiants ont ou manquent de « talent ».
Le talent est défini comme la capacité naturelle de bien faire quelque chose sans être enseigné. Eh bien, puisque tu es en classe précisément pour enseigner, le talent peut être retiré de l’équation d’apprentissage de tes élèves sans aucune conséquence. Classer tes élèves selon leur supposé niveau de talent, c'est de fermer les yeux sur tous les autres paramètres par lesquels tu peux apprendre à connaître tes élèves et la meilleure façon de les enseigner. Tu as besoin de mieux comprendre le processus d’apprentissage.

Quand quelqu'un pose une question, ta réponse inclut toujours les mots «regarde-moi…»
Tu as probablement appris en regardant alors tu supposes naturellement que toutes les autres personnes apprennent visuellement aussi. Mais tout le monde n'est pas pareil et tout le monde n'a pas la même conscience spatiale / logique / corporelle que toi. C’est à toi d’apprendre comment mieux évaluer tes élèves et comment devenir plus flexible dans ta façon de communiquer.

Si tu reconnais un ou plusieurs de ces points dans ton enseignement, il est peut-être temps d'investir pour devenir un meilleur instructeur.

N'oublie pas qu'il y a des centaines de danseurs extraordinaires, mais les professeurs exceptionnels sont vraiment rares. Fais partie de l'élite. Contacte-nous pour des informations sur notre programme de formation des enseignants sur www.shedanceswithhim.com

Partage dans tes réseaux sociaux